Comment tailler les pommiers ?

Les pommiers sont des arbres fruitiers populaires et appréciés pour leur production abondante de pommes. Pour garantir une belle récolte, il est nécessaire de pratiquer la taille des pommiers. Cette étape clé permet d’assurer le bon développement de l’arbre et a un impact direct sur sa fructification. Dans cet article, nous vous guidons pas à pas dans la taille de votre pommier.

Comprendre l’utilité de la taille des pommiers

Tailler un pommier présente plusieurs avantages :

  • Maintenir une bonne santé de l’arbre en supprimant les branches malades ou inutiles,
  • Favoriser la croissance de nouvelles branches et donc de nouveaux bourgeons,
  • Améliorer la qualité et la quantité des fruits récoltés,
  • Donner une forme harmonieuse à l’arbre pour qu’il s’intègre parfaitement dans votre jardin.

Quand tailler les pommiers ?

Il existe deux périodes propices pour tailler les pommiers : l’hiver et l’été.

La taille d’hiver

La taille d’hiver doit être effectuée entre novembre et mars, lorsque l’arbre est au repos. Les températures ne doivent pas être trop basses (en-dessous de -5°C) ni trop élevées (au-dessus de 10°C). Durant cette période, vous pouvez pratiquer une taille de formation pour les jeunes arbres et une taille de fructification pour les pommiers adultes.

La taille d’été

La taille d’été se réalise aux mois de juillet et août. Elle est moins importante que la taille d’hiver et permet surtout de supprimer les gourmands, ces branches qui poussent rapidement sans produire de fruits. Cette intervention légère a aussi pour objectif d’aérer l’intérieur de l’arbre et de favoriser l’exposition des fruits au soleil.

Équipement nécessaire pour tailler un pommier

Pour tailler votre pommier efficacement et en toute sécurité, voici le matériel indispensable :

  • Un sécateur pour couper les petites branches,
  • Une scie à élaguer pour les branches plus épaisses,
  • Un escabeau ou une échelle adaptée pour atteindre les branches hautes,
  • Des gants de protection pour éviter les blessures,
  • Un désinfectant pour nettoyer les outils entre chaque coupe et limiter la propagation des maladies.
Lire aussi :  Trucs et astuces pour améliorer la santé de votre jardin
homme taille pommier

Les étapes à suivre pour tailler un pommier

Voici les différentes étapes pour bien tailler votre pommier, qu’il s’agisse d’un arbre en formation ou déjà adulte.

1. Repérer les branches à couper

Commencez par observer attentivement votre pommier pour identifier les branches à supprimer :

  • Les branches mortes, malades ou cassées,
  • Les branches qui se croisent ou se frottent entre elles,
  • Les gourmands qui ne portent pas de fruits,
  • Les branches trop proches du sol ou trop élevées.

2. Couper les branches à la bonne hauteur

Pour favoriser la cicatrisation et éviter la formation de chicots, il est important de couper les branches à environ 1 cm au-dessus d’un bourgeon ou d’une ramification. Vous devez également réaliser une coupe propre et nette, en biais pour faciliter l’écoulement de l’eau de pluie.

3. Tailler selon la forme de l’arbre

La taille doit être adaptée à la forme de votre pommier :

  • Pour un arbre en espalier, taillez les branches latérales à deux ou trois bourgeons de leur base afin de stimuler la fructification,
  • Pour un pommier en fuseau, réduisez la longueur des branches secondaires pour conserver une forme conique,
  • Pour un pommier en palmette, maintenez une structure horizontale en coupant les branches verticales.

4. Aérer le cœur de l’arbre

N’hésitez pas à supprimer certaines branches au centre de l’arbre pour améliorer la circulation de l’air et la pénétration de la lumière. Cela permet d’éviter les maladies et favorise une bonne fructification.

En suivant ces conseils, vous pourrez tailler votre pommier efficacement et profiter d’une récolte généreuse. N’oubliez pas que la taille doit être pratiquée régulièrement pour assurer le bon développement de l’arbre et maintenir sa productivité.